Nous sommes partis chercher notre Pinzgauer entre Noel et Nouvel An (2020/21) en profitant d'un peu de répit entre deux confinements.

Départ de Toulouse le 28 décembre 2020 par avion, le premier nuit passer à Genève dans un hôtel a côté de la gare car il fallait qu'on prends le train à 8h20 le lendemain pour aller à Aigle chercher notre bébé.  Longeant le Lac Léman en admirant les paysages nous avons hâte de voir notre voiture pour le premier fois.  Nous avons acheté ce véhicule sans le voir, mais en toute confiance.

Nous avons été accueilli par les propriétaires qui l'ont bichonné depuis 20 ans et c'était à notre tour.

Nous sommes partis directement au service d'immatriculation pour faire les plaques provisoires afin de sortir le véhicule du pays.

Gros problème pour les avoirs il faut être résident en suisse...  le seul bureau qui été d'accord nous informes que le contrôle technique est périmé et donc pas possible de faire l'immatriculation.  En Suisse c'est la préfecture qui contact les propriétaires pour faire le CT et avec le Covid ils avaient pris du retard... 

Nous avons appelés 3 autres bureaux et même chose.  Donc obliger de prendre la décision de rentrée à la maison sans le Pinz.

IMG_20210129_134829.jpg
IMG_20210129_103744.jpg
IMG_20210129_104246.jpg

Deuxième tentative.

Le garagiste qui va s occuper de l'aménagement de notre véhicule nous a fourni des plaques garage avec l'assurance afin de pouvoir rapatrié jusqu'à chez lui le Pinz

Retour à Genève le 28 janvier 2021 pour récupérer une location de voiture et faire un aller simple pour Toulouse. 

Le moment que nous redoutons, le passage au douane.

Coté Suisse nous sommes passés par un transitaire pour 60€ qui nous ai remplis les papiers, on est redescendu à la caisse en rdc pour finir les papiers qui nous ont pris 45 minutes d'attente et 5 minutes pour les faire. 

Maintenant coté France, il nous manquaient des papiers nous avons du payer 4800€ au lieu de 900€ mais le responsable du bureau des douanes très gentils et compréhensif nous a donné 2 mois pour fournir ce qu'il faut afin de se faire rembourser.

Après 2 heures au douanes et 6 heures de route sous la pluie nous avons réussis à ramener en un seul morceau le Pinz jusqu'au garage AVS (Alpine Véhicule Spéciaux) à Sisteron.

IMG_20210130_124657.jpg